Voici quatre nouvelles écrites après la Cavale, fin 1962 et début 1963.
Albertine Sarrazin pose sur la prison un regard sans complaisance mais d'une grande tendresse pour le monde qui l'ontoure. Compagnes d'un jour, amies de passage, amies de coeur, amies de malheur, voisines de cellule, filles abandonnées, gardiennes justes, gardes-chiourme détestables, gens du dehors, tout un monde est là, monde de bonté et de méchanceté à l'image du nôtre.
Ces personnages, observés avec une grande justesse de ton, courent tout le long de ces quatres récits. Albertine avait le don de voir, d'enregistrer les infimes nuances.
Adulte trop tôt, Albertine Sarrazin voit juste, enfant pour toujours, elle a le don de nous toucher. Elle le fait tout particulièrement sans "La Crèche" et dans "Bibiche" en recréant cet univers réel et poétique qui est la source de toute son oeuvre.

ÉVALUATION DE LA CONDITION GÉNÉRAL DES LIVRES
Évaluation du livre note de 3/5

Écrire un commentaire

N.B. : Le HTML n'est pas pris en charge!
    Mauvais           Bon

La Crèche De Albertine Sarrazin

  • Modèle: 140-7
  • Disponibilité: En stock
  • 8,00$
  • 5,00$

Items suggérés

Romans, Lettres et Poèmes De Albertine Sarrazin

Romans, Lettres et Poèmes De Albertine Sarrazin

140-6

Recueil de romans ( L'astragale, La cavale, La traversière) de lettres et de poèmes avec une préfa..

25,00$ 42,00$

Bibiche De Albertine Sarrazin

Bibiche De Albertine Sarrazin

140-6

Bibiche est très jolie, c’est vrai. Dans cette cellule sans clarté, elle se détache comme une lamp..

15,00$ 25,00$

Balises: La Crèche De Albertine Sarrazin