Recueil de romans ( L'astragale, La cavale, La traversière) de lettres et de poèmes avec une préface d'Hervé Bazin.

QUELQUES MOTS SUR L'AUTRICE: Née à Alger, Albertine Sarrazin fut confiée à l'Assistance Publique et adoptée par un couple âgé sans enfant. Le père est médecin militaire en retraite. En 1947, la famille rentre en métropole et s'installe à Aix-en-Provence.

Albertine suit l'apprentissage rigoureux d'une enfant élevée dans un milieu bourgeois, inscrite au collège Sainte-Catherine-de-Sienne d’Aix-en-Provence, et obtient au fil des ans de nombreux premiers prix d'excellence, malgré un viol subi à l'âge de dix ans par le frère de son père.

En 1952, elle devient interne au lycée. Mais complètement indisciplinée aux yeux de son père, ce dernier la fait admettre au Bon Pasteur, une maison de correction de Marseille. A son entrée elle est rebaptisée Anick. La jeune fille se lie d'amitié passionnée avec l'une de ses camarades. Le jour de l'oral de son premier bac, en 1953, elle fuit et réussit à gagner Paris en auto-stop. Les deux jeunes filles se sont donné rendez-vous à la Concorde !

A Paris elle a de nombreuses aventures, se prostitue, chaparde dans les voitures, les magasins.

Les deux filles, en fuite, sont arrêtées après une tentative de braquage. Albertine Sarrazin a dix-sept ans lorsqu'elle est condamnée à sept ans de prison en 1955.

Le 19 avril 1957, elle s'évade en sautant du haut d'un mur et se brise l'astragale... ce sera, "L'Astragale" (1965), sa grande entrée en littérature. Jean-Jacques Pauvert publie son livre en même temps que "La Cavale". Les deux livres sont adaptés au cinéma : le premier par Guy Casaril dès 1969, l'autre en 1971 par Michel Mitrani. Dans le mouvement, Albertine Sarrazin écrit "La Traversière" (1966), autre livre autobiographique.

C'est dès son évasion, sur la route, qu'elle a rencontré Julien Sarrazin qu'elle épousera en février 1959, extraite de prison quelques heures pour l'occasion.

En 1964, ils s'installent à la Tanière dans les Cévennes, une vieille maison achetée par Maurice, un ancien client d'Albertine.

La mort d'Albertine ajoute au tragique : devant subir une nouvelle opération du rein, elle va mourir à cause de l'anesthésie trop forte.

ÉVALUATION DE LA CONDITION GÉNÉRAL DES LIVRES
Évaluation du livre note de 3/5 LIVRE RARE OU DE COLLECTION ( paru aux éditions Jean-Jacques Pauvert en 1967) . Couverture rigide ( sans jaquette) , jaunie par les années. En bonne condition.

Écrire un commentaire

N.B. : Le HTML n'est pas pris en charge!
    Mauvais           Bon

Romans, Lettres et Poèmes De Albertine Sarrazin

  • Modèle: 140-6
  • Disponibilité: En stock
  • 42,00$
  • 25,00$

Items suggérés

Bibiche De Albertine Sarrazin

Bibiche De Albertine Sarrazin

140-6

Bibiche est très jolie, c’est vrai. Dans cette cellule sans clarté, elle se détache comme une lamp..

15,00$ 25,00$

La Crèche De Albertine Sarrazin

La Crèche De Albertine Sarrazin

140-7

Voici quatre nouvelles écrites après la Cavale, fin 1962 et début 1963.Albertine Sarrazin pose sur..

5,00$ 8,00$

Balises: Romans, Lettres et Poèmes De Albertine Sarrazin